Prix du pétrole en baisse: comment réagir?

prix-du-petrole-en-baisse

Après sa baisse historique au mois de janvier dernier, le cours du pétrole avait progressivement regagné les 50 dollars le baril. Cependant depuis début juillet on constate une nouvelle tendance baissière avec une chute très remarquée de 20% du prix du pétrole.

Quelle est l’origine de cette tendance ? S’agit-il d’un phénomène durable?

Le Brexit crée l’inquiétude sur les marchés

Le 23 juin dernier au Royaume Uni, la population a voté la sortie du pays de l’Union Européenne (appelée « Brexit » pour la fusion des mots anglais « Britain » et « Exit ») lors du referendum proposé par le premier ministre. L’issue du vote a déclenché la surprise générale en Europe, aux États-Unis et en Asie avec pour conséquence un dollar qui s’est renforcé par rapport à l’euro et à la livre sterling.

Le pétrole étant libellé en dollar, il est donc devenu plus cher pour les acheteurs utilisant une autre devise entrainant un ralentissement des achats.

Une offre de pétrole supérieure à la demande

Depuis fin juillet aux États-Unis, les stocks de pétrole brut et transformé (gazole, kérosène et fioul de chauffage)  s’accumulent face à une demande stagnante ce qui engendre une dépréciation du prix du baril.

Pourquoi autant d’offre ?

Les États-Unis ont repris leur activité de forage pour diminuer leur dépendance face aux pays membres de l’OPEP (organisation des pays exportateurs de pétrole). Dans le même temps, ces derniers ont augmenté leur production et avancent une possible hausse des exportations de leur « or noir ». Chaque partie prenante fait donc passer ses intérêts propres en priorité.

Les ménages de leur côté, n’ont pas consommé autant que prévu en cette période estivale. Par exemple, l’essence produite en prévision des besoins des vacanciers s’écoule peu contrairement à la tendance habituelle. En conséquence au lieu de diminuer, les stocks augmentent.

Quelle perspective d’évolution du prix du pétrole

Selon les experts, le pétrole devrait rester un produit bon marché pendant 1 an encore avec un prix oscillant entre 40 à 50 dollars le baril d’après les estimations de la banque Goldman Sachs.

Il reste tout de même difficile de prévoir les bouleversements du prix du pétrole. En effet, les évènements géopolitiques peuvent affecter fortement et rapidement les cours du marché.

 

Besoin de faire le plein? Profitez de la tendance baissière du prix pour commander.

Je passe commande

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *