5 conseils pour optimiser la conservation de votre fioul

Bann newsletter septembre

Le fioul domestique ne possède pas de date de péremption et d’utilisation. Cependant, la qualité du fioul se détériore au fil des mois. Il est donc indispensable de stocker son fioul domestique dans les meilleures conditions possibles, afin d’optimiser sa durée de vie.

Lorsqu’il est stocké dans de bonnes conditions, le fioul domestique peut demeurer performant durant au moins un an, voire plusieurs années.

Nous allons vous donner quelques conseils pour bien conserver votre fioul domestique. Mais avant tout, il faut retenir une chose commune à toutes nos astuces : le fioul se conservera mieux s’il est dans une cuve de qualité.

Astuces pour conserver son fioul domestique

1. Nettoyer votre cuve à fioul

La conservation de votre fioul domestique passe par un entretien régulier de votre cuve de fioul. Il est conseillé de procéder à un nettoyage complet tous les 10 ans, afin de préserver toutes ses fonctions.

2. Protéger la cuve de la chaleur et du soleil

Si votre cuve à fioul n’est pas une cuve enterrée et qu’elle est située en extérieur, veillez à ce qu’elle ne soit pas trop exposée aux rayons du soleil. La lumière fait vieillir le fioul très rapidement. Pour remédier à cela, une cuve opaque est recommandée.

3. Protéger votre cuve à fioul des déperditions thermiques

Comme nous l’avons évoqué, les cuves à fioul en extérieur peuvent subir la chaleur et la lumière solaire, mais également le froid et le vent.

Pour éviter que le fioul contenu dans votre cuve ne gèle, il faut veiller à aménager un abri de protection.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de vous faire livrer du fioul de qualité supérieure, qui résiste très bien aux chutes de températures.

4. Protéger la cuve de l’humidité et des eaux de pluie

La respiration de la cuve ne doit pas être positionnée dans le sens des vents dominants. Une position optimale de votre cuve permettra d’éviter la pénétration de l’humidité de l’air, les eaux de pluie et la condensation.

5. Vérifier votre cuve pour éviter la prolifération de micro-organismes

L’eau est un fléau pour le fioul domestique. Elle entraîne la prolifération de micro-organismes et dégrade la qualité du fioul. Il est recommandé de vérifier régulièrement, surtout en automne et en hiver, qu’il n’y a pas d’eau dans la cuve.

Attention également aux cuves enterrées, exposées aux eaux de ruissellement.

Dernière petite astuce : privilégier le fioul de qualité

Un fioul de qualité supérieure, comme notre fioul Qualy Plus, est certes, un coût supplémentaire, mais qui est justifié par sa résistance aux différentes agressions quotidiennes.

Ce fioul est résistant au gel, prévient la formation de rouille dans les cuves métalliques et conserve une stabilité pendant un peu plus d’un an. On note également que son odeur est neutre.

Il est donc idéal pour la consommation annuelle des foyers chauffés au fioul.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire notre article “Comment faire des économies avec sa chaudière au fioul”.

Si vous souhaitez des renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter nos conseillères Aubins Fioul.

Appeler Aubins Fioul

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *